Un mois et demi d’absence, et toujours pas de nouvel article. Pendez-moi !

Mais avant, lisez ce qui suit.

Oui oui oui, je continue d’écrire et l’épisode 46 est bel et bien en préparation – et même les suivants, c’est pour vous dire à quel point je bosse.

Non non non, rien n’a changéééééé, je n’ai pas l’intention d’abandonner le blog. J’ai juste fait un peu relâche pendant l’été, d’autant que j’ai été pas mal occupé professionnellement et personnellement.

Bref, cet article ne concerne donc pas encore l’épisode 46, mais il va quand même vous parler d’un retour…

 

Ils étaient partis… Ils reviennent… et ils ne sont pas contents…

LES GOLDEN BLOG AWARDS !

Ah bah en fait si, ils sont contents.

Pour ceux qui n’étaient pas là il y a deux ans à la même époque, il s’agit d’un événement destiné aux blogueurs et dont le but, vous l’aurez deviné, est de désigner les meilleurs blogs dans différentes catégories.

J’y avais déjà participé en 2011 pour la première fois. Le dépucelage fut violent puisque j’avais été éliminé au premier tour. Ce pathétique échec aurait dû me vacciner contre une nouvelle tentative ; et pourtant, allez savoir pourquoi, je vais réessayer.

Et cette fois j’ai choppé le wagon à l’heure : je m’inscris dès le début de l’événement et pas trois semaines après tout le monde. Ça ne changera rien au résultat final mais c’est l’intention qui compte.

 

Mais au fait : comment ça marche ?

Merci de poser la question.

Il y a trois votes qui sont pris en compte dans le classement : ceux des internautes, ceux du jury composé d’experts dans chaque catégorie, et enfin ceux des partenaires de l’événement. Comme le dit si bien le site web des GBA, « tous les blogueurs de talent (ah, ça c’est moi) peuvent postuler, même s’ils ont une faible audience (ça aussi c’est moi). »

Pour faire simple, il faut voter pour moi. Soit en cliquant sur le bouton bleu en haut de page, soit en allant sur la page du site web des GBA consacrée à mon blog.

 

Mais au fait : pourquoi voter ?

Là aussi c’est très simple. Il faut voter pour moi car :

- je le vaux bien ;

- je le mérite (oui oui, il y a une nuance avec la phrase du dessus) ;

- franchement, avec toutes les merdes accumulées et que j’ai racontées sur ce blog, je ne vous fais pas un peu pitié ? Un vote pour moi, sivôplééééééé ;

- ça va m’encourager à continuer d’écrire, ce dont vous ne pouvez pas vous passer, et même que j’ai fait exprès de ne rien publier depuis fin juillet pour susciter chez vous cet état de manque ;

- le secteur du webmarketing est over bouché de la mort qui tue, alors il faut absolument que je me réoriente dans l’écriture et ça passe par une victoire aux GBA ;

- un vote pour moi, c’est 15 centimes reversés à l’UNICEF ;

- un vote pour moi, c’est 50€ de réduction d’impôt ;

- un vote pour moi, c’est 250 chômeurs en moins ;

- un vote pour moi, c’est moitié moins de retard sur tous vos trajets SNCF pendant un mois ;

- si je gagne les GBA, Bachar El-Assad démissionnera ;

- si je gagne les GBA, Curiosity trouvera de la vie sur Mars ;

- si je gagne les GBA, Karim Benzema ne foutra plus les pieds (ni les cheveux) en équipe de France ;

- si je gagne les GBA, les One Direction arrêteront de chanter ;

- si je gagne les GBA, plus aucune émission sur les ch’tis ne sera produite ni diffusée ;

- Cheryl Cole me soutient ;

- Cheryl Cole roulera un patin à tous ceux qui auront voté pour moi, même si je ne gagne pas ;

- je sais où vous habitez ;

- je vais bien finir par réussir un putain de truc dans ma putain de vie ;

- si je gagne les GBA, j’arrête d’être vulgaire, enfin genre pendant une semaine, faites pas chier, putain ;

- je vais très certainement aller en enfer pour tous les mensonges proférés dans cet article, alors gagner les GBA serait une belle consolation.

 

Il ne me reste plus qu’à ajouter que vous pouvez (traduction : vous DEVEZ) voter une fois par jour jusqu’au 25 octobre à 18h, et je pense que j’ai fait le tour de ce que j’avais à vous dire.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le concours, vous pouvez aller sur le site web des Golden Blog Awards. Sinon, vous pouvez aussi lire ou relire mon article sur les GBA de 2011.

Voilà, et sinon… mince, j’ai l’impression d’avoir oublié un truc… Euh…

Ah oui : l’épisode 46…

See you soon.

 

Générique : Cheryl Cole - Fight For This Love